vidéo ouverture-studio disponible en bas de page

 

dossier création 2023/24

closure -
no future
without
fouture

Concept, chorégraphie & interprétation

Lisanne Goodhue

Concept, composition son

Elie Gregory

Ouverture Studio

Halle Tropisme Montpellier

décembre 2021

Crédit photo & caméra

Clarissa Baumann

Coproduction

Marc - Milvus Artistic Research Center, Knisiline, Suède

L'Organisme, Montréal

Association MM, Halle Tropisme Montpellier

cohue

Prêt de studio

ICI-CCN Montpellier

nov-dec.21

'closure - no future without fouture' est le nouveau projet performatif 'techno-collapsologique' dansé à venir en 2022/23 de la chorégraphe et danseuse Lisanne Goodhue.

 

Mené en collaboration avec le compositeur électro pop Elie Gregory et un.e troisième performeu.r.se, closure agit comme rebond quant aux multiples crises actuelles où le mouvement et la danse sont proposés comme mécanisme de résilience. Aux côtés des théories collapsologiques de Pablo Servigne et des écrits de Paul B.Préciado, closure perturbe, ferme, ouvre et tâte les frontières du corps individuel et collectif du futur.

 

Le projet existe en format performatif solo de 7 minutes (voir vidéo ci-haut) performé en décembre 2021 dans le Dance Hall #2 à la Halle Tropisme de Montpellier et la création de la performance d'une heure regroupant 3 artistes est à venir en 2022/23.

 

***

Théorie

closure commente les fermetures et perturbations d’activités des institutions culturelles depuis mars 2020. Ce faisant, j’y vois aussi une manière de répondre à une situation alarmante concernant la fermeture des esprits et la porosité des corps.

closure se déploie autour de 3 axes dramaturgiques, basé sur les chronologies de l’effondrement de Pablo Servigne*, soit:

  • la perturbation ;

  • l’arrêt ;

  • la résilience.

Également aux côtés des écrits de Paul B. Preciado, closure cherche les bordures molles et dures du corps individuel et collectif du présent, en projetant vers celui du futur. C’est en passant par l’effondrement et par l’intérieur de la brèche sociale que nous traversons en ce moment, que nous croyons qu’une place nouvelle peut être accordée aux réflexions, aux politiques et aux corps alternatifs.

Collaborateur

Pour closure, j’invite Elie Gregory [UK], compositeur et musicien berlinois electro-pop. Collaborateurs sporadiques, nous nourrissons un désir d’interroger ensemble des matériaux sociaux, politiques et artistiques. La représentation du corps et sa cartographie politique, ainsi que la jonction entre la culture pop et l’art contemporain sont nos tangentes communes pour le projet. En 2018, Elie, sous son nom d’artiste pop ‘Strip Down’, sort son album electro Remakings (‘Refaire’ en français) faisant état des multiples facettes de sa transition de femme vers un genre non-binaire.​

 

Format

closure est le premier volet d’une trilogie (cluster 2024/closer 2025) observant la malléabilité des frontières, mené par Lisanne Goodhue [danseuse, chorégraphe], en collaboration avec le compositeur électro pop Elie Gregory. Un-e troisième performeu-r-se reste également à confirmer. Imaginée en intérieur (studio de danse, et autres), closure se développe autour d’un format performatif et collaboratif malléable jouant entre les frontières du concert pop, de l’installation visuelle en galerie et de la performance de danse, d’une durée de + ou - 1h/1h30. Divers objets légers occupent l’espace (gélatines de couleur, guinde, câble noirs, rallonges, lumières, ordinateur sur roulette, micro, etc.)

Public(s)

L’installation performée que sera closure est adressée à un public jeune et adulte*, pas nécessairement érudits de danse. Des ateliers ouverts aux publics seront aussi imaginés autour des problématiques de closure; il pourra s’agir d’expérimenter avec ses concepts physiques, ou de composer une courte chanson pop.